mercredi 7 mai 2014

Abolir le temps

Maroc, mardi dernier : à Meknès, un cocher aux yeux de velours nous a proposé de nous mener à une fantasia. Je ne savais pas qu'entre les remparts ocres de la cité impériale et les HLM de la ville moderne, au milieu d'une troupe de gamins sortant de l'école, de mendiants, de vendeurs de thé à la menthe et de badauds divers, nous allions nous retrouver projetées 182 ans en arrière dans un tableau de Delacroix.






(ci-dessus deux extraits des carnets du Maroc de Delacroix, 1832)

La fantasia est un sport de parade assez simpliste (mais très esthétique !) qui consiste  à charger en groupe et, après une manipulation complexe d'un fusil de parade (le mouhkala), à tirer en l'air un coup qui dégage une fumée incroyable. Le meilleur groupe est celui qui tire le plus à l'unisson. 

Autres références visuelles :

A. Morot, illustration pour P. Loti, 1889
J-G. Mantel, 1970
Henri Pontoy

11 commentaires:

  1. Il y a une féerie teintée dans tout ça...

    RépondreSupprimer
  2. les photos sont magnifiques!!!! grandioses, vraiment! les cavaliers de dos avec les remparts en fond, ça mérite l'encadrement! Hâte de voir toutes tes oeuvres inspirées de ce superbe voyage! merci de nous en faire profiter au fur et à mesure! Ombeline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, satisfaction énorme : tu sais quoi ? Les cavaliers de dos avec les remparts au fond, ce sont des cavalières ! Si, si... Elles ont le droit de jouer aussi ! Ça m'a plu.

      Supprimer
  3. celles où ils courent, on dirait un tableau!!! je suis sous le charme.... Ombeline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'AVAIS l'impression, en y assistant, que j'étais dans un tableau. Sauf qu'en plus, j'étais en train de prendre un gros coup de soleil, ce qui m'est rarement arrivé au Louvre...

      Supprimer
  4. Cela à dû être féerique! La photo des 5 cavaliers est magnifiques.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup la photo du milieu. Elle nous transporte dans l'ambiance du moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je ne me risquerais pas à la transposer à l'aquarelle : elle me satisfait comme ça.
      Astuce : j'avais fait un petit film, dont j'ai fait une capture d'écran ! Ce qu'on appelle du bricolage...

      Supprimer
  6. Tu es coquine, Anne...
    Les pages de croquis, eh bien, j'ai cru que c'était les tiens tout en me disant: j'ai déjà vu ça quelque part...
    J'ai assisté il y a longtemps à un moussem au château de Lyautey. C'était impressionnant !

    RépondreSupprimer
  7. C'est fou ça! Cela doit être impressionnant à voir! Tes photos sont magnifiques!

    RépondreSupprimer
  8. I enjoyed reading this post and the lovely exciting paintings

    RépondreSupprimer