mardi 4 mars 2014

Promenade (tous les bleus de la neige, 3)


Ce matin-là, le ciel anthracite recouvre le monde comme un manteau. Grises aussi les ombres sous les arbres. Recouverts de lourdes masses blanches, les sapins nous donnent une leçon de dessin. La neige étouffe tous les bruits et c'est dans un silence total, juste rompu par le crissement des raquettes, que nous montons à travers le pré-bois. Au bout du chemin, le refuge de Borneval, recouvert de tavaillons un peu délabrés.


Mais l'intérieur est tout chaud encore d'une flambée pas encore retombée, allumée le matin par d'autres occupants. Bâtons et raquettes laissés à la porte, nous nous réjouissons du poêle qui luit dans la lumière et au-desssus duquel nous suspendons nos vêtements mouillés, de la cuisinière de fonte sombre, des boiseries aux couleurs de framboise et de la curieuse horloge comtoise intégrée dans le mur. 

Après le pique-nique, l'envie de prolonger un peu l'étape : pots et casseroles, bouilloires et cafetières nous offrent autant de sujets de croquis que le spectacle, par la fenêtre, du vallon enneigé.


Le retour sera paisible, avec cette lumière presque imperceptible qui s'allume à l'horizon, au-dessus des monts Jura. Et dans le coeur plein d'images nouvelles à mettre en couleurs, en eau et en  mots.



• C'était jeudi, 4e jour de notre stage d'aquarelle à la Chandoline. Valérie qui nous guidait  nous a offert ce très joli moment. 
• Il reste quelques places pour les stages de juillet (2e semaine) et août (dernière semaine).
• Merci une fois de plus à Eric pour ses photos, venues fort heureusement compléter les miennes.


19 commentaires:

  1. Tous ces bleus, toute cette neige...merci pour ce beau partage! :)

    RépondreSupprimer
  2. TOUT pour nous faire regretter de ne pas y être allés
    heureusement que nous vivons par ailleurs des heures fortes et heureuses...
    DIL

    RépondreSupprimer
  3. Dis donc ça a l'air génial ce stage !! ça me plaît et je me demande même si l'an prochain je ne vais pas m'inscrire et pour une fois etre élève et non pas la prof ! vraiment Anne ça me tente..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viens !!! Ca serait très sympa, Izys et l'endroit te plairait...

      Supprimer
  4. J'aime bien quand tu racontes aussi avec des mots : une aquarelle, un mot, quel joli couple, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait faire un truc/// on appellerait ça un "carnet"...
      ;-)
      Je suis d'accord avec toi, Charlotte : l'accord des deux est un vrai plaisir.

      Supprimer
  5. bon anniversaire anne c'est comme cela que cela se dit;;;alors on le dit même si tu n'as que 24 ans!!!L'annee prochaine cela devrait être moins joyeux car 52!!dil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais non 34 l'age du christ!!!

      Supprimer
    2. Mes 24 ans saluent tes 26, Odile !

      Supprimer
    3. ah ah si proche de 26;;;et l'année d'après alors mes '
      46 contre tes 34!!!c'est bien cela...??? si je réalise bien jamais mais jamais le même âge!!!peut être qu'a 07 je te passe devant!!he he!!

      Supprimer
    4. t'as plus qu'a gommer pardon

      Supprimer
    5. AU FAIT C'est devenu QUOI toutes les aquarelles réalisées en grand nombre sur les légumes et fruits en tous genres?

      Supprimer
    6. je lis dans la colonne de droite quelques rendez vous
      mars avril cinq mardis c'est pourtant jeudi??ou j'ai déjà le côté droit du c erveau qui" bouille..".

      Supprimer
    7. Tu as raison, c'est le jeudi cette fois-ci : c'est MON cerveau qui bouille...
      Quant aux légumes, ils n'avaient pas vocation à faire autre chose que m'amuser beaucoup, m'entraîner à la peinture d'observation, et faire un carnet supplémentaire qui sera sans doute exposé - au moins l'an prochain au pavillon du milieu de Loire, et puis ailleurs si, si, si...

      Supprimer
    8. AH!TU peux constater que rien ne m'échappe de tes réalisations...de tes jolies progressions...tu nous aides et moi je veille à ce que tu fais ne se perde pas....dans les brumes du temps...

      Supprimer
  6. Allons, travaillons sous les tavaillons! Merci, Anne, je ne connaissais pas ce mot.

    Très chaleureuse ambiance au dedans...Elle est palpable!

    Question: c'est une horloge dans le mur, le grand "truc" rose près du poêle?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, incroyable ! Une comtoise maçonnée dans le mur (et peinte couleur framboise)... D'un exotisme achevé !

      Supprimer
    2. Excellent moyen pour protéger son mobilier contre les amateurs d'antiquités...

      Supprimer
  7. ME VIENT L idée qu'elle est bonne...je vais encastrer mes meubles ;;tiens ;;ce qui me manquerait le plus dans l'histoire c'est de voir la tête du voleur...

    RépondreSupprimer