mercredi 11 décembre 2013

Cueillette du jour



Il fait gris et froid, le brouillard s'installe, l'humeur ambiante n'est guère à la fête et le travail s'accumule - pas toujours dans sa forme la plus épanouissante. Mais en partant hier matin, j'ai découvert cette délicate dentelle de givre accrochée au portail du voisin. 
Et je me suis brusquement souvenue de tout ce que le jour nous réserve de merveilles.
Naïveté ? 
Si vous voulez, mais j'en ai été éclairée pour la journée. Quel accès de cynisme m'en aurait offert autant ?


14 commentaires:

  1. Que j'aime lire ce genre de propos! Ce n'est pas de la naïveté, c'est la meilleure méthode pour être heureux.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette esthétique pensée positive.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique image!!! Je rejoins Michel, il n'y a aucune naïveté dans tout ça, juste la capacité précieuse de savoir reconnaitre la beauté dans la simplicité. Jadhère...
    Merci pour cette image.

    RépondreSupprimer
  4. C'est une photo ou une Aquarelle ? en tout cas c'est magnifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une photo, Evelyne. J'aime aussi la photographie, dans le plus parfait amateurisme.

      Supprimer
  5. Très jolie photographie. Le givre est aussi esthétique en hiver sur les arbres.
    Cette toile d'araignée est un joli support.

    RépondreSupprimer
  6. très belle photo mais sincèrement ne comprend pas et explique si tu le veux bien la dernière phrase??quel acC............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Odile, un petit "en" trainait qui rendait la phrase peu compréhensible. La correction est faite.

      Supprimer
    2. AH TOUT DE MEME.....

      Supprimer
  7. effectivement, rien de tel qu'une petite merveille de la nature pour éclairer nos journées. pour moi en ce moment c'est le lever du soleil et sa belle lumière sur la vallée en allant au boulot ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Ici aussi c'est gel et j'ai également photographié une toile d'araignée blanche sur mon ancien blog! J'aime quand tout ce couvre de dentelles, amitié, Martine

    RépondreSupprimer