jeudi 31 octobre 2013

Cîteaux : "Connais-toi toi-même" (3)


Et puis le soleil a brillé. 
Et puis les visiteurs sont venus. En conférence, en table ronde ou lors de rencontres plus personnelles, les échanges autour de ce "Connais-toi toi-même" ont fleuri tout le week-end, empruntant à la philosophie comme à la poésie, à la psychologie comme  à la spiritualité.

 avec dom Quenardel, père abbé de Cîteaux.


Dans le coeur de l'abbaye, des vigiles de 4h du matin aux complies de 20h, les frères moines menaient leur vie au rythme des heures liturgiques que nous indiquait la cloche de l'église.


Nous sommes de retour dans le monde, mais eux sont restés.

"Toi qui entres dans ces lieux, 
rappelle-toi qu'ils furent pendant des siècles
une terre de silence où l'homme tient parole." 
 

Les photos 1,4, 6 et 7 sont de Claude Delmas qui a bien voulu les partager avec nous, qu'il en soit remercié : http://www.claude-delmas.com/
Les 2 et 3 sont d'Odile (merci Odile).
La photo 5 présente l'un des très beaux livres d'artiste de Pierre-André Dumont sur lequel il a calligraphié quelques-uns de mes mots.
 Site de l'abbaye de Cîteaux : http://www.citeaux-abbaye.com/
Site de l'association Buisson Ardent, organisatrice de l'événement : http://buissonardent.fr/

8 commentaires:

  1. Et puis la grace s est manifestee : trait d union. La porte de Buisson Ardent est ouverte. Merci Anne de cette eau et cette parole lumineuse que tu nous partages dans tes aquarelles et ta presence. Amicalement. Manuel Regnier

    RépondreSupprimer
  2. Cette longue maison couverte d'une mosaïque de vigne vierge est vraiment incroyable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, n'est-ce pas ? Une ancienne grange de Cîteaux, je crois, qui a plusieurs siècles, avec un intérieur voûté. Ellle a servi de colonie agricole et est maintenant désaffectée. Cette vigne vierge est celle-là même qui ornait les fenêtres que j'ai photographiées il y a quelques temps, façon vitrail.

      Supprimer
    2. Je viens de vérifier : il s'agit d'un bâtiment hautement respectable puisqu'il date de 1699. Il est désigné sous le nom de "définitoire", mot que je ne connaissais pas, et abritait un noviciat des moines cisterciens de toute la région.

      Supprimer
  3. je me suis pourtant promenée dans le parc et n'ai pas vu ce bâtiment? DILE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est tout au sud, parallèle à la bibliothèque. Mais recouvert de végétation seulement du côté opposé à l'abbaye.

      Supprimer
    2. bon, je vais y retourner, j'espère avant mai!!!! et j'ai envie de l'aquareller;;;à moins que tu aies une photo possible???de toutes les façons, j'ai un rendez vous là bas..une empreinte forte m'y attend
      bises dile

      Supprimer
  4. Quel lieux incroyable, ces granges aux murs de couleur. Je comprend que tu es été émue par la poésie du site.

    RépondreSupprimer