mardi 11 juin 2013

Le rire avec les ombres


Il nous faut mener double vie dans nos vies, double sang dans nos cœurs, la joie avec la peine, le rire avec les ombres, deux chevaux sur un même attelage, chacun tirant de son côté, à folle allure.   Ainsi allons-nous, cavaliers sur un chemin de neige, cherchant la bonne foulée, cherchant la pensée juste, et la beauté parfois nous brûle, comme une branche basse giflant notre visage, et la beauté parfois nous mord, comme un loup merveilleux sautant à notre gorge.
 
(emprunté à Christian Bobin)


2 commentaires:

  1. Un très beau texte très poignant, qui reflète la réalité. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas du jeu, de citer Bobin. J'ai la gorge nouée...

    RépondreSupprimer