vendredi 28 juin 2013

Coquelicots mode d'emploi


Pour occuper un week-end qui s'annonce maussade, je vous suggère - excellente pour le moral - la peinture de coquelicots. 
Voici donc un petit pas à pas sans prétention, histoire d'apprivoiser ce rouge de cadmium un peu contrariant mais assez incontournable en matière de fleurs rouges.

La peinture, carrée, fait environ 18 cm de côté. Comme vous pouvez le voir ci-contre, j'ai utilisé un papier (le Sennelier 300 g grain torchon, mon papier habituel) tendu sur un chassis.


Etape 1
après application de gomme masque  
(Schmincke blanche pour minimiser les risques de jaunissement) 
travail dans le mouillé. Ciel, arbres, herbes. 
Couleurs principales : indigo, bleu de Prusse, jaune de cadmium moyen



Etape 2
au fur et à mesure du séchage, renforcement de la végétation, pour finir à sec. 
Le vert de la végétation est nuancé par quelques ajouts de rouge dans le mélange.
Puis on ôte la gomme masque.



Etape 3 :
En remouillant chaque pétale, on travaille chacune des fleurs en évitant de trop "peindre". Juste poser de la couleur. C'est l'ajout d'un peu de vert foncé qui nuance vers le sombre la couleur rouge, un peu monolithique.



Etape 4 :  
Attendre le séchage complet pour rajouter quelques stries rouges plus intenses qui diront le froissé des pétales. Foncer également le dessus des capsules.



6 commentaires:

  1. Ah oui ! Pourquoi pas dessiner des coquelicots ?
    Le rouge c'est pas trop ma couleur... je n'en ai qu'un dans ma boîte !
    Pour ma part je n'utilise jamais la gomme à masquer. Je devrais un jour essayer. Merci pour ton petit mots sur mes verts !

    RépondreSupprimer
  2. Has venido a completar mi admiración por las amapolas.

    Preciosas acuarelas.
    Buen fin de semana.

    RépondreSupprimer
  3. Cela a l'air si simple quand on te voit faire... merci pour le pas à pas; tu me donnes envie de peindre quelques fleurs...

    RépondreSupprimer
  4. Sous ton pinceau, les coquelicots ont l'air faciles à peindre... mais dans la vrai vie....

    RépondreSupprimer
  5. Ton pas à pas ressemble à s'y méprendre à une recette de cuisine. Tu as oublié de donner le temps de réalisation et de cuisson....

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce joli pas-à-pas et surtout le château de Berzé-le-châtel que je connais bien pour en avoir souvent arpenté les alentours. Je le trouve très réussi et lumineux.
    J'en profite pour vous dire que je suis toujours très assidue au blog dont j'aime beaucoup l'esprit et les couleurs.
    Bonnes vacances
    Françoise ( Mâcon, Hurigny)

    RépondreSupprimer