jeudi 30 août 2012

Tous à vos postes !

Pour ceux que cela intéresse et qui seraient disponibles à l'heure dite, 
je suis invitée sur 
France Bleu Bourgogne 
aujourd'hui de 16h30 à 18h (103.7 à Dijon) 
dans la nouvelle émission de Stéphanie Quenon. 
Avec en guise d'interlocuteurs choisis, entre autres, 
l'ami Didier Cornaille, ou la vibrionnante Bidouille (alias Sandrine Lhomme).
A vos postes !  
J'essaierai de ne pas dire trop de bêtises mais je ne promets rien. 

Et puisque j'en suis à l'actualité, retenez que je serai 
• au salon Les Mots Doubs de Besançon les 22 et 23 septembre prochains 
• en dédicace à la FNAC de Dijon le samedi 29 septembre de 15h à 18h  
(en compagnie d'un autre ami de pinceau et de plume, 
l'amphigourique Jean-Louis Thouard).


samedi 25 août 2012

Petit bricolage informatique afin de composer 
l'affiche de l'Atelier pour la rentrée 2012


Vous l'aurez compris : septembre se profile à l'horizon 
et les inscriptions sont ouvertes.

dimanche 19 août 2012

Parmi mes cartes postales de vacances...

... la plus belle est incontestablement celle que m'a envoyée Izys : 


De quoi donner des idées, d'ailleurs.
Un petit exercice en guise de cours de début d'année ? 
A voir...
 
Retrouvez les aquarelles d'Izys sur son blog :

mercredi 15 août 2012

Résidence

Me voici de retour après une longue coupure qui n'était pas consacrée qu'aux vacances, puisque, ainsi que je l'avais signalé au début de l'été (avant de raccrocher momentanément mon clavier) j'étais en résidence d'écrivain à la maison Jules Roy de Vézelay dans Yonne.
Mais, me direz-vous, qu'est-ce donc qu'une résidence d'écrivain ? 


Bon, ben tout d'abord, pour y avoir droit, il faut être écrivain - comprenez : avoir publié des livres. Après quoi vous pouvez avoir la chance d'être au nombre des heureux élus qui vont être hébergés plus ou moins longtemps (6 semaines, pour moi) en un lieu consacré à la tranquillité et à l'inspiration. La plus connue de ces résidences est la villa Médicis à Rome, propriété de la France qui y accueille des artistes pour un an. 

La maison Jules Roy, ancienne résidence vézelienne du fameux écrivain, abrite sous ses toits un appartement idyllique aux auteurs à la recherche de calme (la lutte pour le calme est le premier grand combat de l'écrivain). J'étais l'hôte du conseil général de l'Yonne. Youpi !
L'écrivain en résidence peut avoir plus ou moins de contreparties : interventions dans les écoles, rencontres en bibliothèques, publication dans un cadre précis... A Vézelay, j'avais la charge d'une rencontre-conférence qui fut l'occasion d'ailleurs d'échanges fort sympathiques.J'ai également animé un stage d'une journée dont vous avez pu lire ici quelques échos.


Et voilà comment j'ai eu la chance de passer un été magnifique et recueilli, entre jardin et basilique. J'y ai beaucoup peint, beaucoup écrit, bien sûr, mais aussi sillonné les chemins, hanté la basilique et assisté à de nombreux concerts (Vézelay est évidemment un haut lieu culturel).

Nul doute que dans les semaines et les mois qui viennent, je vous tiendrai au courant des retombées de ce bel été sur mon activité artistique. Et si vous passez par Vézelay (ce que je ne saurais trop vous conseillé, c'est quand même un des plus beaux endroits du monde), ne ratez pas les merveilleux jardins de la maison (dont j'ai amplement profité : j'y ai lu, flâné, écrit, rencontré des amis, dîné en regardant le soleil se coucher...), ainsi que le bureau de Jules Roy, occasion d'une belle rencontre avec  l'écrivain, "amoureux fou" de son village bourguignon.


Et saluez de ma part les roses trémières.