vendredi 13 janvier 2012

Des mots

Les mots, bien sûr. 
Essentiels.

"Celui qui marche sur la neige marche sur du ciel tombé. Il traverse  des pays effacés, des lointains devenus très proches, et s'en retourne vers une enfance plus vaste que la sienne. (...)
Où s'en est-il allé, celui qui a marqué la neige de son pas ? Celui dont il reste la trace, mais dont la présence a fondu ? Celui qui n'est plus qu'un creux d'homme, son empreinte dans un lit défait ?
Une vie n'est que  cela : par là, quelqu'un fut de passage."

Jean-Michel Maulpoix, Pas sur la neige, p. 15

3 commentaires:

  1. C'est très beau ! Que la neige est inspirante pour les écrivains et poètes ! J'ai toute une collection de poésies sur la neige que je lis régulièrement à mes élèves lors des premiers flocons.

    RépondreSupprimer
  2. c'est beau!!! comme les transparences que tu glisses dans tes arbres... on s'y sent happé vers le mystère... l'éclat de la neige est miroir muet mais tes arbres sont bavards... c'est superbe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean-Michel Maulpoix a des mots qui me ravissent. Et un art consommé de la couleur. J'ai d'abord découvert son "Histoire du Bleu" (Nrf), que je ne peux que vous recommander.
      Au fait : "Pas sur la neige" est publié au Mercure de France.

      Supprimer