jeudi 5 janvier 2012

Référence : Blanche Odin


La jalousie étant de mise en 2012 comme en 2011, voici deux oeuvres de l'une des artistes qui suscite le plus mon envie : Blanche Odin - qui, disons-le au passage, n'a en aucune façon attendu après ce blog pour qu'on parle d'elle.


Cette merveilleuse aquarelliste du siècle dernier a consacré sa vie (1865-1957) à la peinture de fleurs et chacun de ses bouquets vibre comme un poème. Elle était contemplative et curieuse de tout, solitaire et amoureuse de la nature. Associer une telle maîtrise technique à un choix aussi pertinent des couleurs et des formes, savoir explorer un sujet aussi étroit (l'espace de la table sur laquelle le panier ou le vase porte quelques fleurs) en sachant qu'il s'y cache un monde, voilà bien de quoi être jalouse ? 
Non : respectueuse.

5 commentaires:

  1. j'adoooore le premier, ce tableau est tellement lumineux........je reste bouche bée devant une telle œuvre !

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique!!! Le rendu de la transparence du vase dans le troisième est surprenant. Ceci dit, les trois sont beaux.
    Anne, tu n'as pas à être jalouse. Est-ce que Van Gogh était jaloux de Vermeer?
    Hmmm! Tu vois un peu à qui je te compare?
    Est-ce que j'ai droit à une bise?

    RépondreSupprimer
  3. Bien que j'aie encore mon oreille gauche (droite ?), je ne désespère pas de peindre un jour un cyprès correct.
    Allez : oui, bien sûr tu as droit à une bise !

    RépondreSupprimer
  4. moi aussi ..............je suis jalouse!
    et admirative!!!!!

    RépondreSupprimer