lundi 6 décembre 2010

A propos de gares de triage... (faire paysage, suite)



Peindre, c'est proposer un regard sur les choses.
Il est important, je trouve, de proposer un regard sur nos paysages contemporains. Moi-même, en les peignant, j'apprends à les regarder, je les "intègre", sans trop savoir comment. J'ai besoin de ce mouvement vers la modernité ; et pourtant, je n'utilise en aucune façon une technique artistique moderne. Mais peindre des gares de triage et des postes électriques avec cette palette utilisée par nos arrières-grand-mères pour orner de fleurs leurs albums de jeunes filles de bonne famille, voilà qui me plaît singulièrement !

2 commentaires:

  1. Henri Vincenot a commencé à dessiner en regardant les lignes de chemin de fer où l'amenait son père cheminot. Comme quoi, tout sujet a une origine intime...

    RépondreSupprimer
  2. Longues horizontales, verticales structurantes, surgissement brutal d'événements rugissants... Ca vaut bien l'océan, comme sujet.

    RépondreSupprimer