jeudi 7 octobre 2010

No man's land

Gas-station N1, Hveragerdi, Islande du Sud

3 commentaires:

  1. On dirait du Edouard Hopper. J'approuve le fait de peindre aussi les constructions modernes et peu photogéniques mais si actuelles ! Les photographes le font souvent pourquoi pas en aquarelle !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime le contraste entre la modernité du sujet et l'aspect traditionnel, presque esthétisant de l'aquarelle. Après tout, pourquoi ne peindre que Venise ? Je trouve que la tension introduite entre modernité et tradition est intéressante.

    RépondreSupprimer