vendredi 25 juin 2010

Ma patte d'oiseau



5 commentaires:

  1. Magnifique!
    Mais quel est ce fantasme? As-tu fait le pied de grue?
    As-tu eu maille à partir avec une spatule?
    Rejoins-tu le parti nationaliste flamand (rose)?
    L'hôtel Ibis a-t-il conclu un accord de pub avec toi?

    RépondreSupprimer
  2. Excellent ! Quel feu d'artifice de traits d'esprit !
    L'esprit : voilà ce qui me fait défaut actuellement.
    En fait, j'ai un problème un-peu-vraiment-pénible à la jambe et j'ai rêvé qu'elle s'était transformée en patte d'oiseau. Génial, non ?
    Problème qui risque de m'empêcher de marcher autant que je devrais le faire pour mon carnet sur le Jura...

    RépondreSupprimer
  3. N'hésite pas! Change ton handicap en avantage: puisque tu ne peux pas marcher, tu tiens déjà un embryon de scénario. Ton personnage a une obsession : il pense avoir une patte d'oiseau, il se met à picorer dès qu'il voit des miettes de pain; il se bat avec les poules pour un ver de terre, etc...
    Y-a plus qu'à...
    A part ça, qu'as-tu à la jambe? La pharmacopée existante ne peut-elle rien pour toi?

    RépondreSupprimer
  4. Qu'est-ce que ça a de bizarre, de disputer les vers de terre aux poules ? Je croyais que tout le monde faisait ça... Tu m'inquiètes.
    Quant aux miettes de pain, il va falloir que je pense à aller chez le marchand de miettes.

    RépondreSupprimer
  5. Les vers de terre, je disais ça comme ça; moi, j'ai pas de poule dans le jardin, donc, ils sont tous pour moi. Thibault préfère les araignées et Nicole les cloportes.

    RépondreSupprimer