dimanche 9 mai 2010

Travail dominical


Dimanche studieux : je travaille ces jours-ci à la réalisation d'une affiche pour la confraternité bourguignonne des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, qui va fêter ses dix ans. Les éléments se mettent doucement en place : un marcheur, un autre plus loin, un vieux pont de pierre, une coquille...

C'est un travail intéressant pour un sujet qui, de surcroît, me touche de près.

Ci-contre, voici l'une des silhouettes qui devrait figurer sur l'affiche.

4 commentaires:

  1. Ton pèlerin, avec ses cheveux roux ne m'inspire pas confiance. Il y a quelque chose de pas catholique, là-dessous (je veux dire sous la casquette).
    Ceci dit, il a l'air décidé de celui qui veut aller jusqu'au bout.
    Peut-on dire qu'il vaut mieux être Basque voire Galicien, que Bourguignon pour faire le pèlerinage de Compostelle?

    RépondreSupprimer
  2. Qu'est-ce que c'est que cette manière de se méfier des roux ?! S'agit-il d'une superstition propre à la Terre de Byzergues ? Tu n'aimes pas non plus les renards, peut-être ?... Peut-être - ô infâme - que tu n'aimes pas le petit Prince...
    Ceci dit tu as raison en ce qu'il a l'air décidé de celui qui, bien que ni basque, ni galicien (d'ailleurs existe-t-il des Galiciens roux ?), ira jusqu'au bout du bout : au Finisterre prier le bon saint Jacques.

    RépondreSupprimer
  3. Je regrette beaucoup de te dire que le Petit Prince n'est pas roux. Le Renard dit : "mais tu as les cheveux couleur d'or" et il compare les cheveux de son ami au blés.
    Et quand j'étais petit, il y a mille fois mille jours et encore mille fois mille jours, on m'a dit que l'Ankou était roux. Depuis, je me méfie.
    Bises...

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas le Petit Prince qui est roux, mon bon, je le sais bien : c'est le Renard !
    Et moi j'aime bien l'Ankou...

    RépondreSupprimer