mercredi 21 avril 2010

On ne s'en remet pas !

... Et pourquoi s'en remettre ? Le printemps débarque avec ses parfums, ses nuances, ces milliers de verts qu'aucune palette ne réussira jamais totalement à apprivoiser. Hier il a plu en fin de nuit, et la ville entière à 7 heures embaumait la terre mouillée. Ce matin, les premiers rayons chauffent les pierres, on est passé du bon côté de l'année. Quelque part au-dessus du Tarn, un bouquet d'anémones pulsatiles rencontré la semaine dernière poursuit sa vie brève, qui n'est que beauté.

8 commentaires:

  1. Oui, mais toi tu t'appelles Dénethor ! Tâche de ne pas finir de la même façon, prince aux os glacés...

    RépondreSupprimer
  2. Je tiens à rappeler que je trouve la mort en m'immolant par le feu. Question froideur on a fait mieux hihi !

    RépondreSupprimer
  3. Très jolie photo soit dit en passant

    RépondreSupprimer
  4. Je suis désolée, mais s'il s'immole par le feu, c'est sans doute parce qu'il avait froid !... Non ?

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup cette photo : la fleur, la prise de vue. C'est très réussi...

    RépondreSupprimer
  6. Merci. Il y a peut-être de quoi concevoir une aquarelle. ? Je me demande... J'y travaille, en tout cas.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Anne,
    Je suis le frère de Thibault et ai besoin d'entrer en contact avec toi...
    Bien sur, ce boulet, plutôt que m'indiquer une adresse mail me donne l'url de ton blog (mais c'est déjà ça, ça me fera de la lecture ^^)
    Mon adresse est zekag chez free.fr

    Merci par avance !

    RépondreSupprimer